Quelqu'un vous a transféré cet email et vous aimez les conseils partagés ?
Cliquez-ici pour vous inscrire

____________________

// Malgré un rebondissement de dernière minute qui nous a donné des sueurs froides, nous allons bien lancer le 28 janvier prochain le premier magazine des vrais entrepreneurs. Nous voulons raconter chaque mois les plus belles histoires des entrepreneurs comme vous. Rejoignez la liste d’attente ici pour faire partie de l’aventure ! //

Boussole, boussole, boussole…

Voici l’équipe fantastique qui travaille avec moi sur ce projet fou : créer un magazine papier.

P1000061

Rémi, Alex, Killian... (et Ilhem et Tom qui ne sont pas sur cette photo)


Notre première étape lorsqu'on a planché sur cette idée, c'était de trouver un nom.

On s’est enfermés dans une salle, on a gribouillé sur des post-its, pour finalement se mettre d’accord sur une liste potentielle qui nous plaisait.

Parmi eux, Boussole. Et on peut dire que Boussole avait remporté l’adhésion du public dans la communauté privée des entrepreneurs :

 

2020-01-20_21h41_35



Mais on avait oublié un truc. Un petit truc. Un gros truc.

La propriété intellectuelle…

Et oui, l’erreur du débutant. On l’a fait.

Killian vient me voir un matin de la semaine dernière et me dit :
“Alex, je viens d’apprendre qu’il y avait une Revue Boussole qui existait” et qu’en plus la marque était déposée à l’INPI.

Je me suis alors remémoré des expériences désagréables de l’histoire de LiveMentor.
Le choix de notre nom actuel est en effet pleine de péripéties..

Quand j’ai lancé en 2014 les premiers cours particuliers sur la plateforme LiveMentor, nous n’avions pas du tout ce nom là. Nous avons commencé par LearningShelter, puis très convaincu par une nouvelle idée, nous avons changé pour HelloMentor.

Mais moins d’un mois après ce changement, je reçois dans ma boîte aux lettres une lettre de l’INPI m’indiquant qu’HelloMentor était déjà déposé..

Je vous passe les mois de bataille judiciaire, la bêtise du droit français sur la propriété intellectuelle, les frais d’avocat... On aurait pu passer des mois devant les tribunaux.

On a préféré changer pour LiveMentor en cours de route et je ne le regrette pas un instant !

Alors vous imaginez comme je me suis senti bête quand j’ai appris que le nom Boussole était déjà déposé ?

Dans l’excitation de la sortie de ce nouveau projet, j’ai oublié cette règle pourtant basique : toujours vérifier si la marque est déposée à l’INPI.

Comment agir dans cette situation de conflit ?

 

En découvrant ce conflit de propriété intellectuelle, j’avais plusieurs choix possibles :

  1. Ne rien dire, et lancer le magazine sous un nom risqué : Boussole
  2. Changer de nom immédiatement,
  3. Contacter ouvertement les propriétaires de la Revue Boussole pour y réfléchir,

J’ai exclu directement la première possibilité !

Les conflits de propriété intellectuelle sont monnaie courante dans le monde des créations d’entreprises.

Mais pour autant, cela ne sert à rien d’aller à la confrontation directe avec les propriétaires !

Vous avez d’autres chats à fouetter. Un nom reste un nom, et ce qui compte, c’est la marque que vous mettez derrière. 

De nombreuses marques comme Nike, Adidas, Qonto ou Shine en sont la preuve. Le plus important est le message que vous portez et les communications que vous associez à votre nom. 

J’ai beaucoup hésité sur les deux autres options. 

Changer de nom a le mérite de la simplicité. Mais j’aimais beaucoup Boussole.

C’est un excellent qualificatif pour l’esprit que l’on cherche à donner à ce projet. Vous guider, vous montrer le cap, être dans votre poche ou dans votre sac, mais vous laissez vivre votre l’aventure.

Alors j’ai tenté la troisième option : j’ai pris contact par mail avec Thomas, le fondateur de la Revue Boussole. Je me suis dit que la meilleure solution était la franchise et honnêteté.

Voici à quoi ressemblait mon message :

2020-01-20_22h06_58


Thomas est un mec génial ! Il nous a répondu très rapidement.

Et 3 jours plus tard, nous en avons discuté au téléphone. Au fil de la discussion, très naturellement, nous nous sommes accordés sur une solution qui convenait à tout le monde.

Boussole deviendrait… La Boussole des entrepreneurs !

L’issue n’aurait pas pu être plus positive !

Mais vous pensiez que ça allait s'arrêter là ?

Cette newsletter devait partir hier, à 12h30. 

Mais à 12h, je croise dans les bureaux de LiveMentor Maëva, la responsable de l'incubateur de l'ESCP (une école de commerce à Paris). 

Elle me dit alors : "Alex, je fais partie d'une association qui s'appelle la Boussole des entrepreneurs".

Je m'effondre. Rebelote.

Sur une période si courte, c'est exceptionnel. 

J'ai donc passé 3h hier soir sur l'INPI pour confronter les propositions que Killian, Edouard, Rémi, Ilhem et Anaïs me donnaient. 

Et nous avons enfin choisi un nom compatible, qui symbolise l'esprit de ce magazine papier.

J'ai donc l'honneur de vous présenter...

Odyssées !

Un nom qui symbolise pour nous toutes vos aventures entrepreneuriales que l'on veut raconter dans ce magazine.

L'Odyssée, c'est le voyage dans l'inconnu, face aux dangers, mais aussi un voyage fait de belles découvertes et de petits exploits.

C'est ce qu'on veut raconter ! 

Pour respecter les classes à l'INPI et être sur de ne pas avoir de problèmes, le nom complet sera même : "Odyssées d'entrepreneurs". 

J'espère sincèrement qu'il vous plaira. 

On travaille sur les derniers petits détails, et on envoie ça à tous les heureux chanceux dès la semaine prochaine par la poste.

Alors pour ceux qui veulent bénéficier du tarif de lancement mardi prochain, rejoignez-nous sans attendre ici, sur la liste d’attente privée ! 

A très bientôt !

Alexandre et toute l’équipe LiveMentor

 

TrustScore 4,9 sur 5 !

Avis Trustpilot

© LiveMentor 
10 Rue de Penthièvre 
Paris , France  
 

Je souhaite me désinscrire des emails LiveMentor 😢